Building Your Own Backyard Monkey Bars

Ces derniers mois, nous avons tous vécus au ralenti, nous avons tous été obligés de stopper nos activités quotidiennes, aussi bien professionnelles que dans nos loisirs quotidien. Ce fameux COVID-19 à mis le monde entier à l’arrêt, à mis notre patience à rude épreuve, certains ne sont pas sorti de leur domicile pendant des semaines, tout d’abord par précaution mais aussi par peur de la contamination. 

Étant moi même dans ce cas, et également un passionné de sport je me suis contraint selon les « nouvelles » règles et recommandations de l’administration française à courir 1heure par jour, et cela sur périmètre de 1km autour de mon domicile. N’ayant plus accès à mes terrains favoris pour mes entrainements physiques type obstacles, il a fallu donc improviser une solution alternative.
Je me suis dis vu que je ne peux pas accéder à un terrain contenant des obstacles, ce sont les obstacles qui viendront à moi. N’étant pas un spécialiste de bricolage et de construction j’ai décidé de relever le défi et de construire moi même mon propre monkeybar, chez moi, dans mon jardin. 

Parti d’une simple image que j’avais en tête, je me suis mis à faire un banal dessin de ce que à quoi cela pourrai ressembler, en pensant à chaque détail sur les dimensions pour qu’il soit le plus efficace possible, et surtout solide pour qu’il puisse durer dans le temps.

 Après plusieurs jours de recherche, j’ai réussi à établir un aperçu plus structurer sur tous les matériaux à utiliser, les dimensions des poutres, des barreaux, le nombre de vis et la manière dont je le construirai.

 Je me suis vite retrouvé au point mort, j’avais les idées, la motivation mais il me manquait tous les matériaux, ainsi que certains outillages très difficile à obtenir quand tous les magasins sont fermés depuis des semaines pour une durée indéterminée.

 Au bout de quelques semaines à patienter certain magasins ont pu rouvrir et là ce fut le début de longue recherche et de nombres d’heures d’attente pour accéder au fournitures dont j’avais besoin.

Parfois devoir attendre plusieurs jours pour attendre les approvisionnement dans les magasins spécialisés en bricolage.

 Il m’aura fallut environ 2 semaines pour réunir tous le nécessaire pour commencer ma construction.

Je me suis lancé méthodiquement sur chaque partie de la structure pour avancer le plus efficacement possible, ne rien laisser au hasard, calculer chaque centimètre pour les différents assemblages. Ce fut de longues heures de découpage de bois, et d’ajustement pour que l’assemblage soit parfait.

 Après avoir donc construit séparément les 4 bases de 2m40 de haut, j’ai construit la partie échelle d’une longueur de 3m contenant 7 barreaux à assembler au dessus des 4 poteaux. Afin de finaliser le monkeybar.

 Une fois l’assemblage terminé, une petite couche de peinture pour protéger le tout des intempéries et me voilà lancer sur des entrainements à domicile en toute sécurité.

 D’une simple idée, d’un simple dessin, à émergé cette structure dont je suis fier d’avoir construit

chaque centimètre carré seul, sans aucune expérience quelconque en bricolage, juste avec de l’imagination et surtout de la volonté.

 

In recent months, we have all lived in slow motion, we have all been forced to stop our daily activities, both professional and in our daily leisure. This famous COVID-19 put the whole world down, put our patience to the test, some did not leave their home for weeks, first of all as a precaution but also for fear of contamination.

 Being myself in this case, and also a sports enthusiast I forced myself according to the “new” rules and recommendations of the French administration to run 1 hour per day, and that on perimeter of 1km around my home. No longer having access to my favorite terrains for my physical training such as obstacles, we therefore had to improvise an alternative solution.

 I told myself that I cannot access a terrain containing obstacles, these are the obstacles that will come to me. Not being a DIY and construction specialist, I decided to take up the challenge and build my own monkeybars, at home, in my garden.

Starting from a simple image that I had in mind, I started to make an ordinary drawing of what it might look like, thinking of each detail on the dimensions so that it is as efficient as possible, and especially solid so that it can last over time.

After several days of research, I managed to establish a more structured overview of all the materials to be used, the dimensions of the beams, bars, the number of screws and the way in which I will build it.

 I quickly found myself in neutral, I had the ideas, the motivation but I lacked all the materials, as well as certain tools, very difficult to obtain when all the stores have been closed for weeks for an indefinite period.

After a few weeks of waiting, some stores were able to reopen and there it was the start of long research and hours of waiting to access the supplies I needed.

Sometimes you have to wait several days to wait for supplies in DIY stores. It will have taken me about 2 weeks to assemble all the necessary to start my construction.

I methodically launched on each part of the structure to move forward as efficiently as possible, leave nothing to chance, calculate each centimeter for the different assemblies. It was long hours of cutting up the wood, and adjusting so that the assembly was perfect.

 After having separately built the 4 bases of 2m 40 high, I built the ladder part with a length of 3m containing 7 bars to assemble above the 4 posts. In order to finalize the monkeybars.

 Once the assembly is complete, a small layer of paint to protect everything from the weather and here I am, launching home training safely.

 From a simple idea, a simple drawing, this structure emerged which I am proud to have built every square centimeter alone, without any DIY experience, just with imagination and above all with will.

by Cedric Varea
LegendBorne Ambassador
@ced_ocr_trail

Shopping Cart
There are no products in the cart!
Continue Shopping